Promouvoir la CFTC auprès des jeunes

Publié le lundi - 23 juillet 2018

Dans le cadre du projet tutoré de fin de première année de Master, la CFTC a mandaté notre équipe afin de mettre en place une stratégie ayant pour objectif de « promouvoir auprès d’un public cible, les jeunes, le syndicalisme constructif de la CFTC ».

CFTC 2018La Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) est une Confédération syndicale fondée en 1919. Elle compte 140 000 adhérents à ce jour (dont 13 000 militants actifs) et est présente sur l’ensemble du territoire français. Elle fait partie des cinq confédérations syndicales aujourd’hui représentatives au niveau national. Le dernier « C », pour « Chrétiens », fait référence à l’histoire de la CFTC, fondée sur des valeurs chrétiennes universelles (solidarité, liberté, justice sociale…).

La CFTC nous a donc donné pour mission de mettre en place une stratégie afin d’attirer les jeunes à la CFTC. Cependant, l’action syndicale souffre aujourd’hui d’une désaffectation et d’un déficit d’image : méconnaissance a priori du grand public (et plus spécifiquement des jeunes) qui nécessitait une approche plus pédagogique et globale.

Attirer les jeunes : quelles stratégies ?

Pour mener à bien ce projet, notre équipe a commencé par rencontrer le commanditaire afin de mieux comprendre ses envies, son histoire… Pour établir notre stratégie nous avons commencé par faire un benchmark de la communication auprès des jeunes des quatre autres syndicats représentatifs (FO, CFDT, CGT, CFE-CGC). Nous avons ensuite réalisé un audit de la CFTC permettant de mieux comprendre les forces et les faiblesses du syndicat.

À partir des différents constats que nous avons pu établir, nous avons déterminé quatre axes stratégiques :

  1. Une stratégie de visibilité qui cherche à développer une campagne permettant de renforcer la visibilité du syndicat et de combler le déficit de notoriété dont souffre la CFTC chez les jeunes.
  2. Une stratégie afin de susciter de l’empathie en développant une campagne se fondant sur l’image réformatrice et protectrice de la CFTC. Il faut faire comprendre aux cibles que rejoindre la CFTC est dans leur intérêt.
  3. Une stratégie de communication qui sera de faire connaître la CFTC auprès des différentes cibles, les jeunes, les apprentis et les jeunes entrepreneurs, et donc assurer la représentativité du syndicat aux prochaines élections.
  4. Une stratégie d’originalité sera de développer une campagne qui marque les esprits.

Quelles actions de communication ?

Nous avons donc commencé à mettre en place des idées créatives qui répondaient aux problématiques de la CFTC ainsi qu’à nos différents diagnostiques. C’est au cours de ce processus de recherche que nous avons pensé à l’application « Mon Pass Droit », aux villages jeunes de la CFTC, à la mini-série, aux offres promotionnelles ou autres publicités.

Nous avons décidé de nous répartir en fonction des différentes idées créatives, tout en continuant à communiquer entre nous afin de nous assurer que ces idées offraient bel et bien des réponses aux différentes problématiques de la CFTC mais aussi qu’elles pourraient entrer dans un planning et un budget réalistes.

Pour chaque idée créative nous avons tenté, avec nos moyens et nos connaissances, de créer des visuels type afin de faire comprendre au mieux aux commanditaires quelle était notre vision et de fournir un travail se rapprochant au maximum de celui que pourrait fournir une agence de communication.

Une fois cette étape terminée nous avons mis en place le rétroplanning et le budget en fonction des informations que chacun avait transmis sur « son » idée créative et nous nous sommes occupés de la mise en page du dossier et de la présentation orale que nous allions rendre le vendredi 9 juin lors de la soutenance.

Cette expérience fut très enrichissante car elle nous a permis de nous confronter au monde professionnel et à la rigueur attendue dans un tel cadre. De plus, le fait que ce projet se soit fait dans le cadre de l’université a pu rassurer ceux d’entre nous qui n’avaient jamais fait de communication et qui étaient encadrés par une tutrice, Claire Oger, ou aidés par les différents camarades de classe avec plus d’expérience.

Nous tenons à remercier chaleureusement la CFTC pour son accueil et les membres du service communication de la CFTC, Kevin Arquillo, Sandy Durand et Laure Lescar.

Maéva Bellemare, Jeanne Dufour, Guillaume Faucher, Arthur Grégot, Soraya Liveze et Anthony Meignen

(promotion M1, 2017-2018)