Archives pour la catégorie Chroniques politiques

La stratégie numérique, le cœur d’une campagne électorale

Par Les enseignants | dimanche 17 avril 2016
OVFjSm2q

Source : Numérama, 9 février 2016

Mercredi 9 mars, à 11h00, en cours de Communication politique numérique en Europe, nous accueillions une jeune stratège numérique de 28 ans, Eve Zuckerman. Diplômée de l’Université de Chicago, elle est actuellement en charge de la stratégie numérique pour Alain Juppé. Auparavant, cette Franco-américaine a travaillé avec les équipes de campagne de Barack Obama en 2012 et contribué à la réélection du Maire de Chicago, Emmanuel Rahm. En arrivant en France, elle était consultante à son propre compte et travaillait pour le député les Républicains, Frédéric Lefebvre. Par la suite, elle fit le choix de s’engager pour Alain Juppé, candidat à la primaire de la Droite de 2016 ainsi qu’à l’élection présidentielle de 2017. C’est par conviction avant tout qu’elle opta pour ce choix, il s’agit d’un « engagement militant » comme elle le souligne.

Par Auriane Calambe Lire la suite

Aux origines de la (bonne) communication présidentielle

Par Mathieu Ouagazzal | mardi 8 mars 2016
Jacques Pilhan et Gérard Colé

Jacques Pilhan et Gérard Colé

A l’heure où chacun est libre de constater les impérities de la communication politique élyséenne, de Lucette à l’ile de Sein et dont le summum restera sûrement l’affaire « Léonarda », on est poussé à s’interroger sur la communication présidentielle en France. Quand est-elle née ? Avec qui ? Comment a-t-elle fonctionné ? Est-elle vouée à mécontenter les gens ? Nous allons nous pencher sur le point de bascule par lequel la communication de la Présidence de la République n’a plus été laissée au hasard mais organisée, quand la communication politique est devenue une discipline qui sert à structurer la gouvernance et à agir stratégiquement sur l’image du Président. Lire la suite

MOBILISER POUR QUE RIEN NE CHANGE : UNE ANALYSE DES MOUVEMENTS CONSERVATEURS

Par Ludovic Audebrand, Valentin Baudena, Charles Mekri | jeudi 14 janvier 2016

POX_106_L204De novembre 2012 à octobre 2014, l’opposition au « Mariage pour Tous » a rassemblé ponctuellement des centaines de milliers de personnes dans les rues de Paris. Ce mouvement de grande ampleur a surpris un bon nombre des observateurs politiques, tant les journalistes que les politistes. C’est dans ce contexte que le comité éditorial de Politix, revue des sciences sociales du politique fondée en 1987 par des étudiants de Science politique de Paris 1, a décidé de consacrer son bulletin du deuxième trimestre de 2014 aux « mobilisations conservatrices ». Fidèle à la ligne éditoriale de Politix qui entend porter un regard nouveau sur la science politique par l’intermédiaire d’une ouverture à la sociologie et à l’histoire, ce dossier regroupe six articles universitaires proposant une approche pluridisciplinaire et des méthodes plurielles.

Compte-rendu du dossier « Mobilisations conservatrices », revue Politix, n°106, 2/2014

Lire la suite

« Politique » : nom féminin… non féminin

Par Camille Dely et Manon Majesté | jeudi 19 novembre 2015

Sans titre1La démocratie représentative telle que nous la connaissons aujourd’hui en France est en crise : beaucoup considèrent en effet que nos représentants…ne nous représentent pas. Cette crise de la représentation s’explique par le peu de diversité ethnique ou sociale de ceux qui pourtant ont été élus, par une France où la diversité est présente. Cela s’explique aussi par la très faible proportion de femmes dans ces instances représentatives. En effet, 70 ans après l’entrée des premières femmes députées à l’Assemblée nationale, l’hémicycle n’est aujourd’hui composé de femmes qu’à hauteur de 26%. Et c’est un record pour la Vème République[1].

  Lire la suite

Marine le Pen, cheffe d’orchestre médiatique: retour sur le non-événement de l’émission « Des paroles et des actes »

Par Kheira BABIN et Alexandre GAVARD | vendredi 6 novembre 2015
MLP

© European Union 2015 – European Parliament

Le 7 octobre dernier, Marine le Pen est pour la cinquième fois[1] invitée dans l’émission politique « Des paroles et des actes » sur France 2. Cette émission qui devait se dérouler le 22 octobre a été le terrain d’un jeu politico médiatique impressionnant qui a abouti à son annulation. Loin de subir cet épisode à rebondissements, la présidente du Front National semble avoir maitrisé du début à la fin son hypothétique passage télé. Bien qu’ayant décliné l’invitation à la dernière minute, elle en ressort en ayant renforcé son capital politique – la légitimité qui donne à un décideur des moyens d’agir[2] – et son capital médiatique, la capacité à se fabriquer une notoriété grâce aux médias de masse dans le champ politique et en dehors[3].

Lire la suite

marine-jean-marie-le-pen- Reuters-2

«  Marine » cherche-t-elle à tuer « Le Pen » ?

Par Sébastien Valere | lundi 18 mai 2015

Le psychodrame auquel les Français ont assisté dans la semaine du 6 au 10 avril 2015, marque un tournant dans l’histoire du Front National. Il s’agit peut-être de la phase finale de la « dédiabolisation » du Front National entamé par Marine Le Pen. Cette étape décisive pour Marine Le Pen fait suite aux propos de son père, Jean-Marie Le Pen chez Jean-Jacques Bourdin le 2 avril 2015 (1). Le président d’honneur du Front National avait réaffirmé ses propos sur le « point de détail » que constitueraient selon lui les chambres à gaz durant la Seconde guerre mondiale. Lire la suite